Politique du médicament

L'une des activités principales de la Comission permanente des médicaments (CPM) est l’établissement de la Liste des médicaments du CHUV.

Cette liste a pour objectif:

  • de favoriser l’utilisation rationnelle d'un nombre limité de médicaments
  • d'améliorer la sécurité d’emploi des produits thérapeutiques par une certaine harmonisation de la prescription au sein de l'hôpital
  • de contribuer à la formation du prescripteur
  • d'améliorer la gestion des médicaments
  • de contrôler les coûts par la diminution du stockage et du gaspillage.

Les critères de décision pour la mise sur liste hospitalière d'un médicament font intervenir, avec une pondération variable:

  • leur efficacité
  • la sécurité d'utilisation
  • les effets secondaires
  • les caractéristiques particulières, entre autres pharmacocinétiques
  • l'utilité
  • le coût d'acquisition
  • le coût pour l’hôpital (personnel impliqué, durée d'hospitalisation dans certaines unités spécialisées, durée de séjour hospitalier)
  • le coût poue la société (coût du produit pour le public et les assurances, répercussion de la mise sur liste d'un médicament pour la société)
  • la qualité de l'information et du produit (et indirectement de la firme pharmaceutique)
  • l'utilisation clinique (indications, cadre, type de patients)
  • la politique institutionnelle sur les génériques et la substitution.

La prescription du médicament au CHUV est régie en interne par une série de directives institutionnelles accessibles via l'onglet "Directives institutionnelles" sur l'intranet du CHUV.

Commission permanente du médicament (CPM)

La politique du médicament au CHUV est établie par la Commission permanente des médicaments (CPM), chargée de promouvoir une pharmacopée efficace, sûre et économique par une utilisation rationnelle et adéquate des médicaments.

Dans cette perspective, la CPM s’est fixé plusieurs objectifs:

L'éducation

La CPM favorise la diffusion des connaissances qui permettent une bonne utilisation des substances thérapeutiques et un comportement de prescription adéquat. Elle participe également à la formation du personnel médical et infirmier afin qu’il emploie rationnellement les médicaments.

La gestion

La CPM participe à l’élaboration d'une documentation utile au bon emploi des médicaments à l’hôpital:

  • Elle élabore des listes des médicaments admis à la prescription, dont la prescription est limitée et dont la prescription nécessite l’avis de spécialistes
  • Elle participe à la rédaction de protocoles au sujet des traitements et des politiques de prescription départementales
  • Elle s’attache à limiter la durée des prescriptions quand les indications le prévoient
  • Elle analyse la consommation des médicaments de même qu’elle surveille et anticipe les répercussions économiques de l’introduction de nouveaux traitements.

La recherche

La CPM initie et soutient des protocoles de recherche qui visent à améliorer l'utilisation des médicaments et à diminuer leurs risques, tout en contrôlant leurs coûts.

Plus de détails sur la CPM


Pour atteindre ces objectifs, la CPM a recours, avant tout, au Service de pharmacie et à la Division de pharmacologie clinique.

 Dernière mise à jour le 08/05/2019 à 09:52