Masse médiastinale

Les masses malignes du médiastin sont habituellement situées dans le compartiment antérieur du médiastin. Elles peuvent correspondre le plus souvent à des thymomes, des lymphomes (tumeurs malignes des structures lymphatiques) et des tumeurs germinales.

Des masses bénignes peuvent se situer dans le médiastin. Elles se manifestent le plus souvent par la compression des structures voisines. Elles peuvent être des masses malformatives (kystes bronchogéniques, duplications digestives ou kystes péricardiques par exemple). L’indication opératoire dépend des symptômes. Une masse bénigne découverte fortuitement peut autant être observée que justifier une résection chirurgicale. Des goitres (agrandissement bénin de la glande thyroïde) peuvent s’étendre du cou jusque dans le médiastin supérieur. A nouveau, l’indication opératoire dépend des symptômes causés par la masse.

Il y a dans tous les compartiments du médiastin des ganglions lymphatiques qui peuvent être le siège de pathologies inflammatoires comme la tuberculose ou la sarcoïdose. Le diagnostic précis peut requérir un geste chirurgical purement diagnostic, le plus souvent une médiastinoscopie. Cette opération consiste à faire une petite incision à la base du cou de manière à introduire un instrument tubulaire le long de la paroi externe de la trachée pour identifier et biopsier les ganglions lymphatiques situés à ce niveau.

Ces ganglions lymphatiques médiastinaux peuvent aussi être le siège d’un lymphome. De nouveau, un geste chirurgical peut être nécessaire pour obtenir un échantillon tissulaire suffisant pour poser un diagnostic précis. Le traitement des lymphomes est la chimiothérapie.

Les ganglions lymphatiques médiastinaux peuvent être le siège de métastases de tumeurs intrathoraciques ou d’un cancer du sein. Le traitement s’inscrit dans le plan de traitement de la tumeur primaire.

 Dernière mise à jour le 08/05/2019 à 10:13