Déformation en entonnoir et en carène

Thorax en entonnoir

Le thorax en entonnoir (pectus excavatum) porte bien son nom puisque le sternum (os vertical au milieu de la paroi thoracique antérieure) s’enfonce dans le thorax dans sa partie inférieure au lieu d’être très légèrement bombé vers l’extérieur. Les côtes s’infléchissent également vers l’intérieur du thorax à leur extrémité antérieure pour rejoindre le sternum.

La gêne occasionnée est surtout esthétique, quoi qu’il soit possible que cette déformation engendre un certain degré de gêne sur la fonction cardiaque. Chez certains adolescents, cette gêne esthétique peut être à l’origine de troubles psychologiques.

Le thorax en entonnoir est actuellement corrigé en mettant en place une barre en arrière du sternum par un abord minimalement invasif (opération selon Nuss). Le moment le plus opportun pour réaliser cette correction se situe à la fin de la période de croissance.

Dans de rares situations, une résection chirurgicale des cartilages qui relient les côtes au sternum et le redressement de celui-ci peut être nécessaire.

Thorax en carène

La deuxième déformation est le thorax en carène (pectus carinatum), qui est exactement le contraire de la précédente, avec un sternum saillant comme la carène d’un bateau.

Les principes de base de sa correction sont semblables à celles pour la correction du thorax en entonnoir.

 Dernière mise à jour le 27/02/2018 à 10:14