Empyème pleural

La plupart des infections thoraciques relèvent d’un traitement purement médical par antibiotiques, comme par exemple la pneumonie qui est l’infection thoracique la plus fréquente. Cependant, certaines infections relèvent d’un traitement chirurgical.

L’empyème pleural est l’infection de la cavité pleurale, c’est à dire l’espace qui se situe entre le poumon et la paroi thoracique.

Cette infection survient le plus souvent par surinfection d’un épanchement pleural occasionné par une pneumonie. Le développement d’un empyème est souvent sournois, rendant son diagnostic difficile et tardif. L’empyème passe par trois stades distincts qui correspondent à des stades différents de déposition puis de cicatrisation de matériel fibrineux dans l’espace pleural. Ce processus entraîne également la formation progressive d’une couenne cicatricielle à la surface du poumon qui restreint sa capacité d’expansion.

Traitement

Le traitement de l’empyème repose sur l’évacuation complète de tout le matériel infectieux et cicatriciel de la cavité pleurale de manière à éradiquer l’infection et de permettre la ré-expansion complète et libre du poumon.

Si cette intervention est facile à réaliser au stade précoce de la maladie, elle reste relativement fugace. A un stade un peu plus avancé, ce traitement est réalisable par thoracoscopie. Au stade chronifié du processus infectieux, ce travail minutieux de débridement de la cavité pleurale et de la surface du poumon nécessite une thoracotomie formelle et une décortication du poumon.

 Dernière mise à jour le 10/03/2018 à 15:48