Syndrome des ovaires polykystiques

Le syndrome des ovaires polykystiques est un trouble hormonal dont les causes sont mal comprises. Cette maladie se décline de deux manières différentes: elle peut avoir un impact négatif sur la fertilité à cause d’un manque d’ovulation et elle peut également se trouver à la base de perturbations métaboliques qui débouchent parfois sur des problèmes tels que le surpoids, le diabète de type II, l’hypertension artérielle ou encore un taux élevé de cholestérol.

Sympômes

Le syndrome des ovaires polykystiques présente une association de différents symptômes qui peuvent amener des femmes à consulter un médecin: infertilité, chute des cheveux, pilosité excessive, acné ou encore des troubles tels que l’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle.

Le plus souvent, ce syndrome voit s’associer des cycles longs et très irréguliers (parfois sans ovulation) avec une augmentation de la pilosité ainsi que des caractéristiques morphologiques des ovaires révélées lors d’une échographie.

Diagnostic et traitement

Les médecins effectuent un examen clinique, des mesures des concentrations hormonales sanguines ainsi qu’une échographie pelvienne.

La prise en charge est globale. Le traitement médicamenteux vise à prévenir le développement de maladies métaboliques, à réduire les symptômes (chute de cheveux, pilosité augmentée, acné, etc.), ainsi qu’à induire une ovulation en cas de désir d'enfant. En cas de surpoids, l’aide d’une diététicienne est requise pour permettre le rétablissement complet de la fonction reproductive.

Contact

Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique
Maternité du CHUV
Av. Pierre-Decker 2
1011 Lausanne
Tél. +41 21 314 32 76
Fax +41 21 314 32 74
 Dernière mise à jour le 17/07/2018 à 10:16