Les étapes de la FIV

La fécondation in vitro (FIV) consiste à reproduire au laboratoire ce qui se passe naturellement dans les trompes: la fécondation et les premières étapes du développement embryonnaire. Elle se déroule en six étapes :

Etape 1: La stimulation ovarienne

La première étape dure plus ou moins 14 jours. Elle consiste pour la patiente à prendre deux médicaments hormonaux afin de stimuler les ovaires et aider à la production de plusieurs ovocytes:

  • Un médicament analogue à la GnRH qui bloque le cycle naturel de la patiente et permet de contrôler l’ovulation et de la déclencher au meilleur moment.
  • Une hormone folliculo-stimulante (FSH ou HMG) à prendre sous forme d’injections quotidiennes. Elle aide à la production et à la croissance de follicules ovariens (qui contiennent des ovocytes) et favorise la fécondation.

Durant cette étape, la patiente est suivie par un contrôle échographique qui permet de surveiller la stimulation.

Etape 2: Le déclenchement

Lorsque les follicules sont prêts (ont la taille adéquate), vous recevez une dernière injection d’une hormone spécifique qui déclenche l’ovulation.

Le recueil des ovocytes se fait 36 heures après cette injection.

Etape 3: Le prélèvement

Le recueil des ovocytes (ponction folliculaire) est réalisé sous anesthésie générale et dure une vingtaine de minutes: le spécialiste ponctionne les follicules à l'aide d'une aiguille à travers les parois du vagin et recueille les ovocytes par aspiration du liquide folliculaire, le tout, sous contrôle échographique.

L'intervention est suivie de quelques heures de repos dans notre hôpital de jourl.

Etape 4: La fécondation

Le recueil du sperme s'effectue le jour même de la ponction des ovocytes, après un délai d'abstinence sexuelle de deux à quatre jours. Il est fait dans une pièce prévue à cet effet ou, si les conditions le permettent, au domicile. Le sperme est préparé au laboratoire puis utilisé pour féconder les ovocytes.

Les ovocytes identifiés dans le liquide folliculaire sont transférés dans un milieu de culture pour être fécondés par les spermatozoïdes (FIV). Le résultat de la fécondation s'observe 20 heures plus tard.

Les embryons seront alors gardés en culture dans notre laboratoire en vue du transfert qui aura lieu 3, 5 ou 6 jours après la fécondation (cela dépend du nombre d’embryons obtenus). Vous aurez la possibilité d’en discuté avec l’équipe du laboratoire durant tout le processus du développement de vos embryons.

Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI)

Etape 5: Le transfert d'embryons

Un ou deux embryons sont transférés entre 3 et 6 jours après la fécondation. Le(s) embryon(s) sont délicatement déposés dans l’utérus à l’aide d’un fin cathéter. Après cette opération indolore, vous pouvez reprendre vos activités normalement.

Les embryons qui ne sont pas transférés pourront alors être cryoconservés. Ils pourront être utilisés par la suite durant un cycle de décongélation. Les données actuellement à dispsition démontre que les taux de grossesse avec des embryons cryoconservés sont équivalents à un transfert frais. La loi autorise une durée de conservation de vos embryons pour 10 ans.

Dans notre unité et selon des critères clairement établis, nous avons un protocole de transfert d’un seul embryon afin de maximiser vos chances de grossesses et minimiser les risques de grossesses multiples qui sont à risques. Nous vous en parlerons durant tout le processus de votre prise en charge.

Etape 6: La grossesse

Seize jours après la ponction d’ovocytes, une prise de sang permet de confirmer un début de grossesse. Dans le cas d’un test négatif, la poursuite des traitements est discutée avec vous lors d’une consultation avec votre médecin.

 Dernière mise à jour le 17/07/2018 à 09:58