Déchirure du ménisque discoïde

Qu’est-ce qu’un ménisque discoïde?

Il s’agit d’un ménisque qui présente une anomalie de sa forme et de sa structure interne.

La forme d’un ménisque discoïde est ronde. Son aspect évoque une crêpe, alors que le ménisque normal est en forme de croissant. De plus, sa structure interne est également le siège d’anomalies, qui le rendent prédisposé aux déchirures.

Le CHUV est un centre d’expertise universitaire spécialisé dans la prise en charge de cette pathologie complexe.

Symptômes

  • Les déchirures du ménisque discoïde surviennent généralement chez les jeunes adultes actifs. Le patient ressent une douleur avec une sensation de blocage et de craquements.

Comment se déroule le traitement?

Le diagnostic est posé sur la base d'une IRM.

En cas de déchirure, un traitement chirurgical est généralement nécessaire. Celui-ci est réalisé par arthroscopie et implique le plus souvent le retrait de la partie centrale du ménisque, fragilisée par sa forme, et présentant généralement un tissu de pauvre qualité et non réparable. L'arthroscopie visera également à sculpter le ménisque restant pour lui redonner une forme qui se rapproche de celle d’un ménisque normal. Ce geste peut impliquer la réalisation de sutures.

Après une opération de ce type, nous recommandons aux patients un suivi régulier afin de dépister le développement éventuel d’une arthrose (dégradation du cartilage).

Prise en charge après l’opération

  • Durée d’hospitalisation : le plus souvent de 1 à 2 jours.
  • Rééducation : un travail de physiothérapie est nécessaire pour une bonne récupération et peut être débuté dès le 5e jour après l’opération, à raison de 2 à 3 fois par semaine. Il est important que cette rééducation soit organisée et planifiée avant la chirurgie. Ce point est abordé en consultation préopératoire avec le chirurgien.
    Nous conseillons par ailleurs l'usage de cannes pendant 2 à 3 semaines, en appui total.
    Durant les de 4 mois qui suivent l’opération, nous recommandons d'éviter les activités sportives à impact, les pivots réguliers, les squats, les positions accroupies et le port de charges lourdes.
  • Reprise des activités : la reprise d’une activité professionnelle sédentaire est généralement possible autour de la 4e semaine après l’opération. Un délai de 4 à 6 mois est d’habitude nécessaire pour le retour à une profession manuelle. Ces délais sont toutefois indicatifs et sont discutés au cas par cas avant l’intervention chirurgicale.
 Dernière mise à jour le 10/04/2019 à 12:15