Lésion du point d’angle postéro-externe

De quoi s’agit-il?

Le point d’angle postéro-externe est un ensemble de structures ligamentaires situé sur le versant postérieur et externe du genou. Les atteintes de ces structures ligamentaires résultent le plus souvent d’impacts survenant lors de pratiques sportives comme le football, le ski ou le basket-ball.

Assez rares, ces atteintes peuvent toutefois avoir des répercussions sévères chez l’athlète et chez le patient pratiquant une activité physique très mobilisante dans le cadre professionnel.

15 à 20 % des lésions du point d'angle postéro-externe s'accompagnent par ailleurs d'une lésion du nerf péronier commun. Ce nerf assure la sensibilité du dos du pied et la flexion dorsale des orteils et de la cheville. En cas d'atteinte de ce nerf, le patient présentera un pied tombant : il n’arrivera pas à le relever.

Environ 70 % des patients qui présentent une atteinte du point d'angle-postéro externe ont également un des ligaments croisés déchirés.

Quels sont les symptômes?

  • Instabilité qui progresse dans les semaines et les mois qui suivent l'accident lors de mouvements de pivot, de changements de direction ou de rotation
  • Gonflement et douleurs sur la partie postéro-externe du genou

Comment se déroule le traitement?

Le diagnostic d'une atteinte du point d’angle postéro-externe repose sur un examen clinique, des radiographies et une IRM.

Nous recommandons traitement chirurgical pour les lésions sévères. Pour maximiser les chances de succès des reconstructions ligamentaires, il est préférable que celles-ci soient effectuées dans les 3 semaines qui suivent le traumatisme.

Durant la chirurgie, les structures tendineuses et ligamentaires qui présentent encore une qualité suffisante, peuvent faire l'objet d'une réparation par suture ou réinsertion. Les structures très déchirées doivent être reconstruites par le biais d’une greffe de tendon. Ces reconstructions ligamentaires sont le plus souvent réalisées au départ de tissus prélevés sur l’opéré lui-même (autogreffe). Toutefois, en cas d'atteinte de plusieurs ligaments autour du genou, nous proposons parfois utiliser des greffons issus de donneur (allogreffe). L’objectif est de reconstruire les principales structures anatomiques du point d'angle postéro-externe, en respectant leur anatomie.

Prise en charge postopératoire

  • Durée de l’hospitalisation : le plus souvent, de 3 à 5 jours.
  • Rééducation : nous recommandons l’usage d'une attelle articulée et de cannes durant les six semaines qui suivent l’opération. Un travail de physiothérapie est nécessaire pour une bonne récupération et peut être débuté dès le 5e jour après l’opération, à raison de 2 à 3 fois par semaine. Il est important que cette rééducation soit organisée et planifiée avant la chirurgie. Ce point est abordé en consultation préopératoire avec le chirurgien.
  • Reprise des activités : la reprise d'activités sportives avec mouvements latéraux, démarrages brusques et pivots doit être évitée jusqu'au sixième mois après l’opération.

    La reprise d’une activité professionnelle sédentaire est généralement autorisée dès la 4e semaine après l’opération. Un délai de 4 à 6 mois est d’habitude nécessaire pour le retour à une profession manuelle. Ces délais sont toutefois indicatifs et sont discutés au cas par cas avant la prise en charge chirurgicale.

 Dernière mise à jour le 10/04/2019 à 10:04