Laboratoire de Frédéric Lamoth

Frédéric Lamoth, Privat-Docent MER, MD, FAMH
Contact

 

Sujet de recherche

Aspergillus fumigatus est le principal champignon filamenteux pathogène chez l’être humain. L’aspergillose invasive est une infection sévère qui touche principalement les sujets immunosupprimés (patients atteints de cancers hématologiques et patients ayant reçu une transplantation d’organe). Les options thérapeutiques sont limitées et des résistances aux médicaments antifongiques apparaissent en raison de l’usage massif de fongicides dans l’agriculture et l’industrie. Notre groupe s’intéresse aux mécanismes de résistance et de réponse au stress induits par les médicaments antifongiques chez Aspergillus fumigatus.

Tolérance aux échinocandines et effet paradoxal

Aspergillus fumigatus a un certain niveau de résistance naturelle aux échinocandines (ex. caspofungine) avec perte d’efficacité à hautes concentrations (effet paradoxal). Nous investiguons le réseau intracellulaire des heat shock proteins (Hsp90 et Hsp70) dans cette réponse.

Résistance acquise aux triazoles

Les triazoles (ex. voriconazole) représentent la classe d’antifongiques de première ligne dans le traitement de l’aspergillose invasive. L’émergence de résistance liée à des mutations dans le gène cible (cyp51a) est bien décrite. Cependant, il existe d’autres mécanismes d’adaptation au stress qui peuvent être impliqués dans la résistance aux triazoles. Nous analysons l’impact d’une exposition prolongée de souches d’A. fumigatus aux triazoles sur le développement de résistance liée à l’activation des pompes à efflux.

Fonds de recherche

  • Swiss National Science Foundation (Ambizione-Score)
  • Fondation Santos-Suarez
 Dernière mise à jour le 22/11/2019 à 14:06