Fermeture de foramen ovale perméable ou de communication interauriculaire

Fermeture de foramen ovale perméable

Chez 25% de la population, on retrouve une communication entre les deux oreillettes du cœur appelée foramen ovale perméable (FOP). Dans certaines situations, des petits thrombus (caillots de sang) migrent dans l’oreillette droite puis passent à travers cette communication et finissent leur course dans les artères périphériques (par exemple dans une artère cérébrale, ce qui provoque un accident vasculaire cérébral).

Ces patients sont suivis par le Service de neurologie et sont adressés à l’Unité de cardiologie interventionnelle afin d’être traités. La FOP se pratique sans endormir le patient, sous anesthésie locale. Un petit appareil ayant la forme de deux parapluies est introduit dans le cœur et déployé des deux côtés de la cavité.

Fermeture de communication interauriculaire

Le même principe est utilisé pour la fermeture de communication interauriculaire (CIA). Dans cette malformation de naissance, le trou se trouve au même endroit que le FOP (entre les deux oreillettes), mais il est beaucoup plus grand et il provoque un mélange de sang utilisé, riche en CO2 et de sang oxygéné (aussi riche en O2).

Les «parapluies» sont plus grands, mais l’intervention est également faite sous anesthésie locale. Lors de celle-ci, le cardiologue pratique un ICE (IntraCardiac Echocardiography) afin d’assurer un meilleur placement et déploiement de l’appareil qui clôture la cavité.

 Dernière mise à jour le 30/04/2018 à 17:07