Echocardiographie transthoracique

Il s’agit de l’examen échocardiographique le plus pratiqué. Il s’adresse aux patients chez lesquels on suspecte une maladie cardiaque, et aux patients qui nécessitent un suivi régulier de leur maladie cardiaque.

L'examen est réalisé par un cardiologue ou un technicien spécialisé et dure entre 15 et 60 minutes. Le patient est d’abord équipé de trois électrodes sur le thorax, puis il est installé en position couchée sur le côté gauche.

Pour quelles maladies?

Pour le diagnostic d'une maladie cardiaque suspecte:

  • investigation de douleurs thoraciques à l’effort (angine de poitrine)
  • investigation d’un essoufflement anormal et/ou de l’apparition d’œdèmes des jambes
  • investigation de palpitations ou d’irrégularités du rythme cardiaque
  • investigation de malaises ou de pertes de connaissance
  • investigation d’un souffle cardiaque détecté à l’auscultation
  • recherche d’une infection des valves cardiaques
  • évaluation de la fonction cardiaque lors d'une maladie ou d'un traitement médical pouvant affecter la fonction ventriculaire
  • recherche d’une source cardiaque emboligène, notamment après un accident vasculaire cérébral (ou tout autre événement embolique artériel)
  • évaluation de la fonction cardiaque avant une opération chirurgicale non-cardiaque à haut risque
  • dépistage d’une atteinte cardiaque en cas de maladie cardiaque familiale (génétique)

Pour le suivi d'une maladie cardiaque connue:

  • évaluation cardiaque après un infarctus du myocarde
  • évaluation ou suivi de la fonction cardiaque pendant le traitement d’une insuffisance cardiaque
  • suivi d’une maladie valvulaire modérée ou sévère
  • suivi d’une maladie du péricarde
  • suivi d’une malformation cardiaque congénitale
  • contrôle systématique après chirurgie cardiaque (pontages coronariens, remplacement ou réparation de valve, correction d’une malformation cardiaque congénitale, etc.) ou après une intervention, telle qu'un remplacement valvulaire percutané, une fermeture de communication inter-atriale, une occlusion d’auricule, etc.
 Dernière mise à jour le 04/05/2018 à 13:22