Déroulement d'une IRM cardiaque

Avant l'examen

Avant de procéder à une IRM cardiaque, le médecin s’assure que le patient ne porte pas d’appareils ou d’objets métalliques. Ceux-ci peuvent causer des lésions lors de l’exposition au champ magnétique présent dans la machine d’IRM. Les objets potentiellement dangereux sont certaines anciennes valves cardiaques mécaniques, des pompes à insuline ou des implants cochléaires. La majorité des pacemakers actuels et certains défibrillateurs implantables de dernière génération sont compatibles avec l'examen.

Avant de rentrer dans la zone de champ magnétique, le patient retire ses bijoux, sa montre ou d'autres objets métalliques. Il se déshabille et revêt une blouse d’hôpital.

Pendant l'examen

L'examen dure entre 45 minutes et une heure. Le patient est installé en position couchée dans le tube de l’IRM. Il est équipé d'un casque audio qui étouffe les bruits produits par la machine et lui permet de recevoir les instructions du technicien.

Quatre électrodes sont appliquées sur sa poitrine, pour enregistrer en continu son rythme cardiaque. Enfin, sa poitrine est recouverte d’une plaque de plastique, qui sert à recevoir les signaux d’IRM nécessaires à la formation de l’image.

L’acquisition d’une image en IRM dure entre 2 et 20 secondes. Pour éviter que la qualité des images ne soit altérée par des mouvements respiratoires, leur acquisition s’effectue en apnée. Le technicien va ainsi demander au patient de retenir sa respiration de façon répétée tout au long de l’examen.

Centre de resonance magnetique cardiaque (CRMC)

Le CRMC est un centre d’imagerie spécialisé. Il unit les compétences de cardiologues spécialistes en imagerie cardiaque et de radiologues, pour garantir une imagerie cardiaque de haute qualité.

Il est affilié aux services de cardiologie et de radiologie.

 Dernière mise à jour le 30/05/2018 à 13:27