Examens pour insuffisance cardiaque

Bilan

En principe, nous effectuons un bilan par une échocardiographie et un IRM à tous les patients présentant une insuffisance cardiaque, de façon à définir le degré de dysfonction et à en rechercher la cause et les conséquences sur le cœur.

Nous réalisons aussi des prises de sang et d'urine pour déceler les autres causes d’une insuffisance cardiaque, ses répercussions sur les différents organes du patient mais également afin d’en préciser sa sévérité.

Finalement, dans la majorité des cas, une coronarographie est nécessaire pour déterminer si le cœur est bien alimenté en oxygène, avec des mesures du débit cardiaque.

Une fois le diagnostic posé et la situation stabilisée, nous réalisons fréquemment une ergospirométrie (test d’effort cardio-pulmonaire) qui nous permettra de mieux cerner la réserve du cœur lors d'un effort. Cet examen est particulièrement important pour déterminer le pronostic de la maladie et pour définir quels patients doivent éventuellement être inscrits dans notre programme de transplantation cardiaque.

Nous sommes à même d'offrir toutes les interventions nécessaires à la prise en charge de cette pathologie, notamment:

  • un traitement médicamenteux de base, qui peut suffire dans la grande majorité des cas et améliore rapidement l'état du patient.
  • une CRT (cardiac resynchronisation therapy)
    Il s’agit d’une sorte de stimulateur cardiaque où deux sondes stimulent le ventricule gauche et le ventricule droit dans le but de synchroniser le travail du cœur
  • Un ICD (implantable cardioverter defibrillator)
    Ce type de stimulateur surveille le cœur et prévient un trouble du rythme cardiaque dangereux pour le patient.
  • Un VAD (ventricular assist device) ou LVAD (Left ventricular assist device)
    Ces appareils sont implantés dans le cœur avec une batterie extérieure, le but étant de fournir un travail supplémentaire de pompe afin de soulager le travail du cœur, qui est devenu résistant aux médicaments. La LVAD est majoritairement offerte aux patients «trop malades» pour attendre en liste de transplantation sans se détériorer, mais nous espérons prochainement pouvoir offrir cette option comme solution définitive aux patients souffrant d’une insuffisance cardiaque avancée mais non transplantables.

Une fois ces interventions réalisées, nous prenons en charge le suivi ambulatoire des patients traités, en collaboration avec leur médecin généraliste et leur cardiologue traitant.

Suivi d'une insuffisance cardiaque

Dans le suivi d’une insuffisance cardiaque, la majorité des investigations peuvent être réalisées sur rendez-vous.

Ils consistent en des prises de sang, des électrocardiogrammes (ECG), des tests d’effort simples (tests de marche de 6 minutes), et occasionnellement une échocardiographie et une ergospirométrie.

Suivi d'une transplantation cardiaque

Le suivi d’une transplantation cardiaque demande la réalisation d’examens spécifiques.

En principe, des biopsies endomyocardiaques sont effectuées à intervalles réguliers pour s’assurer de l’absence de rejet dans les 2-3 ans qui suivent la greffe, puis une fois par année, en même temps qu’un bilan plus large comprenant une coronarographie couplée à un cathétérisme cardiaque, ainsi qu’une ergospirométrie, un ultrason abdominal, une densitométrie osseuse (dépistage de l’ostéoporose) et une visite chez le dermatologue (et le gynécologue). Par ailleurs, passée la période nécessitant des biopsies, un contrôle échocardiographie doit être réalisé tous les quatre mois.

Suivi d'une assistance ventriculaire (LVAD)

En collaboration avec les coordinatrices du Centre de transplantation d’organes et les médecins et perfusionistes du Service de chirurgie cardiaque, nous réalisons une consultation spécifiquement adressée aux patients porteurs de LVAD.

Les examens consistent principalement en des prises de sang, des contrôles de la machine et occasionnellement une échocardiographie.

Les examens ont lieu sur rendez-vous, le mercredi après-midi.

 Dernière mise à jour le 30/05/2018 à 12:56