Affections des valves et vaisseaux

Plusieurs maladies peuvent toucher les quatre valves cardiaques:

  • du côté gauche, la valve mitrale et la valve aortique
  • du côté droit, la valve tricuspide et la valve pulmonaire. Ces dernières sont relativement rares.

Maladies mitrales

La valve mitrale est composée de deux feuillets et se trouve entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche du coeur. Elle s’ouvre dans le but de faire passer le sang, riche en oxygène, dans le ventricule gauche et se ferme lors de la contraction du cœur. Ce mécanisme est nécessaire pour que la valve aortique s’ouvre et laisse passer le sang en direction de l’aorte, puis le sang est distribué à travers toutes les parties du corps humain.

Il existe deux principales atteintes de la valve mitrale: la sténose et l’insuffisance mitrale. Parfois les deux peuvent être présentes, on parle alors de maladie mitrale.

Maladies de la valve aortique

La valve aortique se trouve entre le ventricule gauche du coeur et le principal vaisseau du corps humain, l’aorte. Elle est composée de trois feuillets (parfois deux) qui assurent le flux sanguin et l’étanchéité lors de leur fermeture. Les contractions du ventricule gauche augmentent la pression dans le cœur jusqu’à ce que la valve aortique s’ouvre pour laisser passer le sang. Lors du repos du cœur (la diastole), la valve aortique se ferme de façon étanche afin que le ventricule se remplisse de nouveau et se prépare pour la nouvelle injection.

Différentes maladies peuvent toucher la valve aortique. Lorsque sa surface d’ouverture diminue, on parle de sténose aortique. C’est la maladie la plus fréquente. Elle forme un obstacle à l’éjection du sang entre le ventricule gauche et l’aorte avec, dans les formes sévères, une inadaptation du débit cardiaque à l’effort. Cette dernière entraîne une insuffisance cardiaque.

Parfois les symptômes peuvent manquer alors que la valve est déjà fortement atteinte, raison pour laquelle une intervention chirurgicale peut être proposée en l’absence de symptômes. Si la valve travaille de manière insuffisante et n’est pas étanche, on parle d’insuffisance aortique. Cette dernière est souvent associée à une dégénérescence des feuillets. L’insuffisance aortique peut également être aiguë, en raison d'une dissection aortique.

 Dernière mise à jour le 12/07/2019 à 11:36