Campagne contre le sexisme et le harcèlement

Une campagne de sensibilisation contre le sexisme et le harcèlement est lancée au CHUV.


Une campagne de sensibilisation contre le sexisme et le harcèlement sexuel est lancée par la Direction générale du CHUV et la Direction des ressources humaines, en collaboration avec l’association des étudiant-e-s en médecine CLASH et la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne. L’Association des médecins cadres du CHUV (AMC) soutient également cette initiative. La campagne s’adresse à tous les collaborateurs-trices mais est particulièrement ciblée sur les médecins, les étudiant-e-s en médecine et les médecins en formation au CHUV.


La genèse: une enquête des étudiant-e-s en médecine

Cette campagne a été conçue suite à une étude menée par des étudiantes en médecine auprès de leurs pairs en stage en 2018, notamment au CHUV. Celle-ci a révélé plusieurs situations de sexisme et de harcèlement sexuel. Plus de 60 témoignages ont été recueillis. Ces comportements inadéquats impliquaient majoritairement des hommes envers des femmes, ainsi que des supérieur-e-s envers des stagiaires. L’enquête a également mis en évidence que les choix professionnels des étudiantes en médecine ne dépendent pas uniquement de l’intérêt pour une spécialité: l’ambiance sexiste et le non-respect des femmes régnant parfois dans certains services conduisent à des stratégies d’évitement de ces derniers.


Message de tolérance zéro

La Direction générale, conformément à la Loi et aux directives du Conseil d’Etat, prône une tolérance zéro à l’égard de ces comportements, quels que soient les collaborateurs, leurs fonctions ou leur niveau hiérarchique. Ces comportements, s’ils sont avérés, sont sanctionnés par notre institution. Les sanctions vont de l’avertissement au licenciement.

Mise en place d’une antenne téléphonique

Afin de briser le silence qui entoure ces comportements déplacés, le CHUV a également décidé de mettre en service à partir du 26 novembre 2018 une nouvelle antenne téléphonique (079 556 34 94) pour les stagiaires en médecine. L’accueil téléphonique y est assuré par des étudiant-e-s en médecine spécialement formé-e-s. 

Les médiateurs et médiatrices professionnels de l’Espace collaborateurs, espace d’écoute et de médiation à disposition de tous les collaborateurs, collaboratrices et stagiaires du CHUV, prennent ensuite le relais.

Pour les apprentis, le CHUV relaie la campagne de sensibilisation et de prévention du sexisme et du harcèlement du canton de Vaud qui a prévu un dispositif spécial auprès de la Direction générale de l’enseignement postobligatoire (079 941 03 25).

Téléchargement

 Dernière mise à jour le 26/11/2018 à 17:35