Offre d'emploi - auxiliaire

Auxiliaire de l’aumônerie CHUV

Le poste d’auxiliaire de l’aumônerie est un poste CHUV.  Il est sous la responsabilité du chef de service de l’aumônerie du CHUV. Son objectif principal est d’offrir, pour une année, un terrain d’exercice et de perfectionnement à l’accompagnement spirituel en milieu de santé.

Pré requis pour la postulation 

Conditions à l’engagement :

  • Formation théologique ou de science des religions ( ou formation jugée équivalente)
  • Minimum 1 stage en accompagnement spirituel en milieu de santé ou CPT.
  • Compétences minimum : bien qu’avec un niveau d’exigence moins élevé, les compétences attendues sont les mêmes que celles qui prévalent à l’engagement d’un accompagnant spirituel titulaire, cf. document « Profil des candidats aumônerie »

Objectifs généraux

1. Parfaire les compétences nécessaires à l’accompagnement spirituel auprès de personnes, de familles et de groupes dans différents contextes de la vie ou dans des situations de crise, développer les habiletés nécessaires à certains suivis sur une longue période;

2. S’inspirer de la méthode de l’apprentissage par l’expérience;

3. Rechercher le soutien des collègues, le dialogue et la rétroaction afin d’intégrer ses qualités personnelles au processus relatif aux soins spirituels;

4. Développer sa capacité à s’auto évaluer et tirer profit de la supervision et des consultations afin d’évaluer sa propre pratique;

5. Développer sa capacité à tirer le meilleur parti possible de son héritage religieux, de sa formation spirituelle, de sa perception de la théologie et de ses connaissances en psychologie et en sciences sociales dans sa prestation de soins spirituels auprès de personnes, de familles et de groupes, en tenant compte du degré de sensibilité envers les questions oecuméniques, multiconfessionnelles ou multiculturelles;

6. Acquérir une profonde connaissance de soi pour être en mesure d’offrir des accompagnements spirituels tout en respectant ses propres forces et limites;

7. Développer son habileté à agir à titre d’accompagnant spirituel au sein d’une équipe multidisciplinaire;

8. Développer sa capacité à mettre à profit sa compréhension des soins spirituels et ses compétences dans diverses fonctions telles que les accompagnements, les diverses célébrations, la présidence d’un groupe, l’enseignement et l’administration;

9. Se spécialiser dans l’un des domaines en soins spirituels, ce qui comprend :

  • Se familiariser avec les théories et les méthodes relatives à son domaine de spécialité en soins spirituels;
  • Adopter une philosophie et une méthodologie viables pour la pratique de sa spécialité;
  • Démontrer sa compétence dans la pratique de son domaine de spécialité

 

Cahier des charges auxiliaire

 Dernière mise à jour le 03/05/2021 à 10:45