Communiqué de presse
Lausanne, 12 avril 2022

Le Service de pédiatrie du CHUV se réorganise de manière temporaire

Confronté aux absences de plusieurs médecins, le Service de pédiatrie du CHUV se réorganise temporairement. Divers spécialistes du Département femme-mère-enfant sont appelés en renfort aux urgences et dans les étages d’hospitalisation. Cette mesure permet de garantir la sécurité et la qualité de la prise en charge. Les délais pour obtenir des rendez-vous ambulatoires non urgents pourraient dans certains cas s’allonger. Le CHUV prie les familles concernées de l'excuser par avance. Cette situation devrait prendre fin ces prochains mois avec l’arrivée de nouveaux médecins.

Alors qu’il est déjà difficile de recruter de nouveaux médecins sur un marché qui souffre de pénurie, le Service de pédiatrie fait face à plusieurs départs liés notamment à la retraite, à des absences dues au Covid ou à la maternité, ainsi qu’à des congés maladie.

Afin de garantir la qualité des soins, la direction générale du CHUV ainsi que celle du Département femme-mère-enfant (DFME) ont sollicité des spécialistes de pédiatrie pour assurer le fonctionnement des urgences, ainsi que la supervision de toutes les hospitalisations 24 heures sur 24. Ces médecins cadres et chef.f.es de clinique ont accepté de prêter main forte dans ces circonstances exceptionnelles.

Cette réorganisation temporaire, qui implique la mobilisation de nombreux secteurs du DFME, permet de garantir une sécurité et une qualité des soins sans faille pour les patients. Les délais pour obtenir des rendez-vous ambulatoires non urgents pourraient dans certains cas s’allonger. La Direction générale s’engage à les limiter au maximum.

Grâce à l’engagement de plusieurs médecins qui entreront en fonction dès juin, la situation devrait connaître un retour progressif à la normale d’ici l’automne. De plus, suite au départ à la retraite du titulaire actuel, un nouveau chef du Service de pédiatrie entrera en fonction en août.

Le CHUV en bref

Le CHUV est l’un des cinq centres hospitaliers universitaires suisses, aux côtés des hôpitaux de Genève, Berne, Bâle et Zurich. Il poursuit trois missions de base confiées par les pouvoirs publics: les soins, la formation et la recherche.

En 2021, grâce à ses 12'228 collaborateurs-trices, le CHUV a accueilli 51'205 patient-e-s hospitalisé-e-s pour plus de 500'374 journées d’hospitalisation. Il a traité 80’261 urgences, assuré 1'451'300 consultations ambulatoires et accueilli 3’177 naissances. Son budget annuel est de 1.832 milliard de francs.

Afin d’assurer la formation des médecins, le CHUV est étroitement lié à la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne. Il collabore également avec les autres institutions universitaires lémaniques (EPFL, ISREC, Institut Ludwig, Université de Genève), les Hôpitaux universitaires de Genève, ainsi qu’avec d’autres hôpitaux, établissements de soins ou institutions, telles la Fédération des hôpitaux vaudois et la Société vaudoise de médecine.

Depuis 2019, le CHUV figure dans le classement des meilleurs hôpitaux du monde, selon le magazine Newsweek.