Troubles de la puberté

Les gonadotrophines, hormones sécrétées par l'hypohyse, assurent le fonctionnement des gonades (testicules et ovaires).

La puberté est marquée par l’apparition des seins chez la jeune fille ou l'augmentation du volume des testicules chez le garçon. Elle peut apparaître de manière précoce ou tardive.

Diagnostic

Pour évaluer un trouble de la puberté, nous effectuons d'abord un examen clinique incluant un contrôle détaillé et la mensuration des organes sexuels. Ensuite, la vitesse de la croissance de l'enfant, elle-même influencée par la présence des hormones sexuelles, nous aide à déterminer si l'enfant grandit trop rapidement ou trop lentement. Il s'agit d'un bon indicateur d’une maturation corporelle normale ou anormale.

Dans la majorité des cas, nous effectuons et analysons une radiographie de la main gauche, afin d’évaluer la maturation osseuse. De même, des dosages sanguins peuvent nous aider à déterminer la cause d’un trouble de puberté. Dans certains cas, un bilan génétique est proposé.

Traitement

Le traitement dépend des causes. Freiner une puberté trop précoce ou induire une puberté trop tardive n'est que rarement nécessaire. Si tel était le cas, le ou la patient-e serait suivi-e en consultation pour surveiller l'efficacité et la tolérance au traitement. En l'absence de traitement, le médecin décide au cas par cas de la nécessité d'un suivi spécialisé et de sa périodicité.

Comment nous joindre?

Le pédiatre ou le médecin de famille peut contacter notre division pour que nous évaluions de façon approfondie un trouble éventuel de la puberté.

 Dernière mise à jour le 08/05/2019 à 14:11