Unité de recherche de psychiatrie moléculaire et épigénétique

DR. JEAN-RENÉ CARDINAUX, PHD, PD, MER

Projets de recherche

Notre laboratoire étudie certains processus moléculaires de plasticité neuronale liés à des pathologies psychiatriques comme les troubles de l’humeur. Dans ce contexte, nous avons montré qu'un coactivateur du facteur de transcription CREB, appelé CRTC1 (CREB-Regulated Transcription Coactivator 1), est nécessaire à la formation et au maintien d’une forme de plasticité synaptique (L-LTP) liée aux mécanismes de mémoire et d’apprentissage (Kovács et al., 2007. PNAS 104, 4700-4705). L’étude du rôle de CRTC1 dans les mécanismes de neuroplasticité en lien avec diverses maladies psychiatriques comme la dépression est actuellement un des buts majeurs de notre recherche qui s’appuie sur l’étude du comportement de souris déficientes en CRTC1, que nous avons générées dans notre laboratoire. Nous avons ainsi pu mettre en évidence que ces souris ont des comportements pathologiques, qui sont généralement associés à la dépression humaine (Breuillaud et al., 2012. Biol. Psy. 72, 528–536). Par ailleurs, ces souris ont une balance énergétique perturbée, ce qui se traduit par une obésité apparaissant après les symptômes dépressifs (Breuillaud et al., 2009. Nature Med. 15, 989-990). Les souris déficientes en CRTC1 représentent donc un bon modèle animal pour étudier les bases neurobiologiques des troubles de l’humeur et de l’obésité, dont le lien avec plusieurs pathologies psychiatriques a été clairement établi.

Dans le cadre de la recherche translationnelle, nous collaborons avec le Prof. Chin Eap qui étudie les associations possibles entre des polymorphismes génétiques et la prise de poids sévère que certains médicaments psychotropes peuvent provoquer. De manière intéressante, son groupe a trouvé que les patients porteurs d’un polymorphisme particulier du gène de CRTC1 ont un BMI significativement inférieur aux patients ne possédant pas cette différence génétique (Choong et al., 2013. JAMA Psychiatry 70, 1011-1019). Nous tentons également de mettre en évidence des modifications épigénétiques (méthylation de l’ADN) spécifiques chez des patients souffrant de schizophrénie ou de troubles de l’humeur (collaboration avec la Prof. Kim Do, le Dr. Pierre Marquet et le Prof. Martin Preisig).

   

Collaborations

  • Prof. Kim Do, Centre de Neurosciences Psychiatriques, DP-CHUV
  • Prof. Chin Eap, Centre de Neurosciences Psychiatriques, DP-CHUV
  • Dr Benjamin Boutrel, Centre de Neurosciences Psychiatriques, DP-CHUV
  • Dr Jean-Luc Martin, Centre de Neurosciences Psychiatriques, DP-CHUV
  • Prof. Pierre Magistretti, Centre de Neurosciences Psychiatriques, DP-CHUV et Brain Mind Institute, EPFL
  • Dr Pierre Marquet, Centre de Neurosciences Psychiatriques, DP-CHUV
  • Prof. Martin Preisig, Centre d'Epidémiologie Psychiatrique et de Psychopathologie, DP-CHUV
  • Prof. Jozsef Csicsvari, Institute of Science and Technology, Klosterneuburg, Autriche
  • Prof. Carlos Saura, Autonomous University of Barcelona, Espagne

Sélection de publications

Contact

Unité de recherche de psychiatrie moléculaire et épigénétique
Centre de neurosciences psychiatriques
Site de Cery
CH -1008 Prilly-Lausanne
Tél. +41 21 314 3596
Fax +41 21 643 6950
 Dernière mise à jour le 14/11/2018 à 11:40