Lésion des ligaments du genou chez l'enfant et l'adolescent.e

L’articulation du genou :

Le genou est l’articulation la plus large et l’une des plus complexe du corps. Sa stabilité et ses mouvements sont assurés par 4 ligaments principaux (schéma A):

  • Le ligament croisé antérieur (LCA) (1)
  • Le ligament croisé postérieur (2)
  • Le ligament collatéral interne (LCI) (3)
  • Le ligament collatéral latéral (4)

Les ménisques interne (5) et externe (6) sont des amortisseurs, mais aussi des stabilisateurs pour le genou. Les ménisques protègent également le genou d’une usure trop rapide des cartilages articulaires, donc de l’arthrose.

Le ligament est un faisceau de tissu fibreux très résistant (comme une corde) qui relie deux os dans une articulation. En cas de traumatisme violent du genou (entorse) les ligaments et/ou les ménisques peuvent être lésés, partiellement ou être totalement déchirés.

Les jeunes pratiquant régulièrement des sports de pivot-contact comme le football, le basketball, le handball, le rugby ou le ski sont les plus concernés par les lésions ligamentaires. Les entorses du genou surviennent également dans le cadre de sports artistiques, de raquette ou d’arts martiaux. Le nombre d’heures d’entrainement, le niveau et l’accumulation de compétitions sont des facteurs de risques supplémentaires pour l’enfant ou l’adolescent en croissance.

Les lésions ligamentaires du genou peuvent être très handicapantes et créer une instabilité du genou, parfois fortement ressentie par le jeune, parfois passant quasiment inaperçue. Elles peuvent être plus ou moins graves, allant du simple étirement du ligament à sa rupture complète.

Quel traitement ?

La réparation des lésions du genou chez l’enfant et l’adolescent.e doit toujours tenir compte du potentiel de croissance résiduel du genou.

La prise en charge peut être soit conservatrice (immobilisation du genou et rééducation par physiothérapie) soit chirurgicale (nécessitant une opération pour remplacer le ligament blessé). Le choix du traitement se fait chez un enfant ou un.e adolescen.et en fonction de différents critères. Les symptômes (instabilité, insécurité, douleur, …), la présence d’une lésion méniscale associée, le degré de maturité osseuse et le désir de reprendre une activité sportive sont des critères à prendre en compte pour décider de la prise en charge adaptée. Ces éléments sont discutés avec le chirurgien qui assure la prise en charge.

Lésion du ligament croisé  Lésion du ligament collatéral interne  Déchirure du ménisque

 Dernière mise à jour le 05/12/2019 à 16:51